Infos

Ce dimanche, j’ai participé à la 1ère édition de “Bousbecque à pleins poumons” organisée par un “jeune” club, Run in Bousbecque.
Nous étaient proposées deux distances, un 5km et un 10km sur route.

Le samedi après-midi, l’un des partenaires de la course “Decathlon Roncq” nous permettait de récupérer le dossard dans son magasin. Pas mal de monde mais la récupération du dossard a été assez rapide. En cadeau, un t-shirt Kalenji avec l’ensemble des sponsors de la course.

IMG_2733

Dimanche matin, le départ est donné (de bonne heure!) à 9h10.
J’arrive sur place vers 8h40, et me prépare assez vite. Je suis garé assez loin du départ vers lequel je me rends en trottinant pour m’échauffer. A mi-chemin, oups, oubli du dossard. Je repars donc le chercher…
J’arrive à 9h sur la ligne de départ où doit normalement partir le 5km… Qui ne partira en fait que 15 minutes plus tard. Il y a eu tout d’abord un lancement officiel par les élus de la ville de la 1ère édition de la course.
Ma course de 10km s’élancera donc avec 15 minutes de retard mais rien de grave. C’est une première édition!
Nous sommes 300 à s’élancer sur le parcours de la course. (ça fait du bien de retrouver uen course à taille humaine où il ne faut pas se battre pour avoir une place sur la ligne!). Parcours qui se compose de 2 tours de 5km avec une difficulté à chaque tour. En fait, pour faire simple, le circuit se décompose en:
2kms de circuit urbain avec des gauches/droites et relances
1km de montée
2kms de retour sur chemin de campagne avec un faux plat descendant

bousbecque départ
Le départ est donné et quel plaisir de ne pas jouer des coudes ni se faire bousculer… un départ tranquille donc où je me cale sur une allure plutôt sage… 4’12.
La partie “urbaine” est un peu pénible avec des dos d’âne, des trottoirs, des courbes à gauche, à droite mais on ne voit pas le temps passer! Les 2kms s’avalent très vite et on sort de la ville pour aller chercher le chemin de la Basse Ville (c’est la côte)… cette montée me fait penser un peu à celle du Ravensberg avec un pourcentage moins fort… Je la monte au train, l’allure baisse à 4’18. Au sommet, un petit faux plat descendant de 100m nous emmène vers un autre faux plat mais montant celui-là, il est court mais fait mal…
S’ensuivent de petits chemins de campagne (on pense à Fleurbaix!) et on redescend doucement vers le centre de Bousbecque malgré un petit aller-retour dans une rue (pour faire le bon nombre de kilomètre) avant d’entamer un second tour.
Je suis plutôt bien en jambe malgré un temps assez lourd. Je reviens dans mon allure, 4’15 à la fin du premier tour.
Le deuxième tour se fera sur la même allure, la côte fait encore un peu plus mal mais ça passe…
Je finis cette course en 42’33” donc plutôt content au vu du profil et serait 35ème au classement.

Petits bémols pour l’organisation:
1. le 5km parti 10min avant le 10km, nous rattrapons très vite des coureurs “moins rapides” notamment dans la côte et les petits chemins qui suivent. La cohabition est parfois compliquée…
2. la marche partie après le 10km, nous arrivons très vite sur des pelotons lors de notre deuxième tour et notamment lors de la deuxième ascension, c’est parfois très juste de passer et les marcheurs ne sont pas toujours très fair-play…
3. pas mal de problèmes au niveau des signaleurs qui avaient fort à faire avec des habitants qui étaient assez énervés et visiblement, n’étaient pas au courant…

Cependant, sachant ce qu’est l’organisation d’une course, cette 1ère édition est plutôt réussie. Le parcours est atypique, valloné et spécifique… Même si on peut toujours critiquer une course en deux tours, moi j’aime plutôt bien.

Je serai donc avec plaisir au  départ de la deuxième édition…

Affiche-BAPP

 

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.