Infos

Avec les beaux jours qui arrivent et au sortir d’une saison de cross parfois très longue pour certains ou d’une longue préparation hivernale qui a éprouvé les organismes, vous ressentez parfois une perte de motivation pour aller courir… Et bien, casser la monotonie!

Voici ce que je fais pour me changer un peu les habitudes d’entraînement et apporter du neuf dans les séances:

  1. Le vélo de route :

    velo1En effet, une sortie de vélo de route peut remplacer occasionnellement une sortie longue en course à pied. De plus, la sensation de vitesse fait du bien et cela peut vous changer également de parcours en empruntant des routes que vous ne prenez pas en courant… et varier les paysages…
    Moi j’utilise généralement le vélo pour travailler musculairement par exemples:
    – 4 Blocs de 8′ sur le grand plateau (52×13)
    – Travail dans les côtes en force sur le grand plateau

  2. Le VTT :

    velo2
    A l’inverse du vélo de route, le VTT vous permet de partir en “ballade” dans des chemins à travers les campagnes, à travers les champs… et donc casser réellement la monotonie de vos parcours de running.
    Lors de mes sorties VTT, j’en profite pour travailler le cardio:
    – Utiliser de petits développements afin de tourner les jambes et augmenter le rythme par minute.
    – Le lendemain d’une séance de fractionné assez dure, on tourne bien les jambes histoire de récupérer sans trop souffrir comme ce serait le cas en courant.

  3. Le Run and Bike :

    run and bike beloeil
    Le run and bike, qui consiste à courir par équipe de deux et à alterner la course et le vélo, est un bon moyen de casser la monotomie…
    En effet, soit en entraînement soit en compétition, il permet de travailler relativement bien sans réellement s’en rendre compte et de faire des sorties plus longues avec votre partenaire :
    – En entraînement, alterner le vélo et la course tous les 800 à 1000m en variant les allures de course… ce qui est facilement mesurable puisque celui qui est sur le vélo peut se caler à l’allure définie avant…
    – En compétition, préférez plutôt un changement tous les 400m, ce qui vous permettra de travailler à vitesse élevée et récupérer sur le vélo.

Amusez-vous bien!

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.