Infos

Aujourd’hui il n’est pas facile de choisir ses chaussures de running, il y a un nombre de marque incalculable et en plus de cela, on nous dit la chaussure X a un drop de 4, la chaussure Y a un drop de 8, la Z a un drop de 12… Euh ok… mais c’est quoi le drop? et ça sert à quoi?

Le drop est en fait la différence de hauteur entre l’avant du pied et l’arrière du pied… il s’exprime en millimètre.

En quoi est-il important sur le choix de la chaussure?
Il est vrai qu’on en parle un peu plus maintenant notamment avec l’apparition de “chaussure” minimaliste où le coureur cherche à se rapprocher d’une foulée naturelle.
Pour autant, plus le drop sera faible plus le risque de blessure peut être important si l’on n’y va pas de manière progressive. En drop faible, les muscles du mollet et les tendons seront plus en tension qu’avec des drops plus élévés.

Maintenant, l’avantage d’une foulée dite “naturelle” est que le coureur aura tendance à attaquer de l’avant du pied, ce qui est presque impossible avec un drop élevé qui aménera à une attaque de foulée par le talon.

Pour résumer un peu:

  • un drop de 10 à 12mm est idéal pour le confort et l’amorti mais contraint à une foulée moins naturelle (Mizuno, Asics)
  • un drop de 8mm semble être le compromis idéal pour une foulée “un peu plus” naturelle et dynamique (Saucony, New Balance)
  • un drop de 4mm se rapproche de la sensation de foulée naturelle (Saucony, New Balance)
  • un drop de 0mm vous oblige à une foulée naturelle (Altra)

Quoiqu’il en soit, ne passez jamais d’un drop de 10-12 à un drop de 0-4… Ce passage doit se faire de façon progressive car en foulée naturelle la tecnhique de course doit être impeccable… sous peine de blessures.
Pour tester, je vous conseille d’essayer la course pied nu sur un terrain de foot en fin de séance… Vous aurez un bon aperçu de la course minimiliste…

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.