Infos

Hier 11 novembre, j’étais au départ de la course du souvenir de Ploegsteert… Gros rendez-vous des courses belges!

Un 8km et un semi-marathon étaient proposés aux coureurs. C’est encore une fois sur le 8km que je me suis aligné.
Plus de 5000 coureurs étaient présents sur les routes belges et c’est toujours autant le bordel pour le départ.
Il n’y a pas de sas au départ et les athlètes sont déjà positionnés plus de 20 minutes avant le départ… L’échauffement a donc été de courte durée pour moi avant que j’aille m’insérer dans la foule…
La route de départ est assez étroite, et la course est ouverte aux enfants dès 12 ans…

Le départ est donné à 11h après une minute de silence en hommage aux nombreux soldats tombés pendant cette guerre.

Départ donc compliqué puisque route étroite et pas mal de concurrents “plus lents” à doubler… Le parcours se compose d’un grand rectangle avec en entrée une longue ligne droite de près de 2km avec vent de 3/4 face. L’allure est bonne, les jambes aussi… 1er kilo en 3’58, 2ème en 4’02… je tiens également sur le 3ème en 3’58… La route défile et je parviens à garder une bonne allure malgré cette fois un vent de côté toujours génant. Après le 5ème kilo, un long faux-plat se présente, protégé par les arbres de la forêt donc il passe plutôt bien. Arrive ensuite la dernière “très/trop longue” ligne droite avec vent de face… Et là, l’allure chute de suite. je suis seul et personne pour m’abriter… J’essaie de courir proche des barrières avec les gens pour me protèger un max mais le vent est bien bien présent. Je donne tout ce que je peux jusqu’au bout avec un gros sprint et passe la ligne d’arrivée en 33’04…

Sentiment mitigé sur ce résultat, les jambes étaient bonnes mais la dernière ligne m’a coûté cher. Je termine avec 1′ de moins qu’en 2017 mais 40” de plus qu’en 2016.

Si l’organisation ne change pas son système de départ et d’arrivée, je pense que je ferai dorévanat l’impasse sur cette course… dommage car elle est vraiment sympa avec une bonne ambiance et une Queue de Charrue qui vous attend à l’arrivée.
L’organisation privilégie peut-être la quantité à la qualité.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.