Infos

Retour sur la course de Bondues qui s’est déroulée ce dimanche 22 mai.
L’année dernière, c’était ma course de reprise après ma fracture de côte… et j’aurai dû lire mon compte rendu de course avant de repartir 😉

Samedi après-midi, je suis allé récupérer mon dossard puisque je suis d’une commune voisine à Bondues et cela m’évite d’arriver trop tôt le dimanche matin.
Récupération du dossard donc mais également du t-shirt technique flashy de chez Kalenji!

bondues1
Dossard foulées de Bondues et t-shirt Kalenji

Samedi soir en regardant la météo, la course s’annonce pluvieuse…

Dimanche matin donc, après un réveil un peu trop tôt à mon goût mais c’est ça la joie d’être papa… le temps se confirme bien pluvieux… et pas qu’un peu!
Départ donc vers 9h pour Bondues, l’arrivée sur le site de la course est un peu cahotique car il y a beaucoup de monde sur la route mais je trouve finalement une place pour me garer sur le fameux parking “Casto”.

Malgré la pluie, j’ai quand même décidé de tester mes nouvelles Mizuno Hitogami3, super légère (220gr) mais avec un risque de glissade sur surface mouillée.

bondues3
Mizuno Hitogami 3

Après avoir retrouvé d’autres athlètes du club, petit échauffement sous la pluie avant de me diriger vers la ligne de départ… L’intérêt étant d’être plutôt bien placé pour éviter les bousculades et le retard sur la ligne de départ. Nous disposons d’une puce pour le temps mais uniquement sur le tapis d’arrivée et non sur la ligne de départ pour les temps réels. C’est quelque chose que je trouve dommageable surtout pour des courses où le nombre de participants dépassent les 1000 !

10h, coup d’envoi de la course… Les premiers kilomètres consistent en un long faux-pkat descendant qui nous emmènent vers le golf… excepté quelques ronds points “glissants”, la route est droite et je pars trop vite? (3’58 au 1er kilo, 4’01 au second). Je décide donc de ralentir un peu car malgré la pluie, il fait très lourd… et je sue déjà abondamment. Javoue que je porte des manchettes mais je ne supporte pas d’avoir froid.
Comme l’année dernière, les kilomètres passent et mon allure moyenne augmente… J’en suis à 20’43 au 5ème kilomètre mais je sais déjà que le reste de la course va être compliquée car je n’ai plus de jus, et forcément, la route remonte avec un léger vent de face… J’essaie de limiter la casse passant de 4’08 à 4’12… mais sans jus dans les jambes! J’arrive ensuite au 8ème km avec un long faux-plat montant qui me cloue sur place… Je fais ce que je peux et finit le dernier kilomètre au max… je passe la ligne en 42’49 soit 4’15 de moyenne… Déçu car je visais moins mais les conditions (pluie + chaleur) ne m’ont pas réussi. A moi peut-être de courir plus découvert aussi pour éviter la surchauffe…

bondues2
Chrono Bondues sur Epson

Bref, le parcours et la course sont sympa mais sans plus…
Chez les hommes, victoire de Arnaud Nowe en 32’25 suivi Christophe Destres et Nicolas Montador. Chez les femmes, victoire de Elodie Verscheure en 39’06 devant Nathalie Bobee et Claire Micheaux (du club!).

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.