Infos

Souvent, et cela concerne la plupart des coureurs, nous avons tendance à négliger le petit retour au calme post séance de fractionné ou spécifique.
Afin de vous éclairer sur ce retour au calme, j’ai fait appel à Frédéric Lesoin, diplômé d’état dans le domaine du sport et des activités physiques pour tous, et également entraîneur hors stade et coureur.

Je lui ai donc porté la question suivante:
« En quoi le retour au calme après un fractionné et une séance de spécifique est-elle importante? »

Voici son retour:

Tout d’abord, faire un retour au calme ou une récupération à allure faible (définie selon moi en dessous de 60% de la VMA) permet dans un premier temps de faire redescendre la fréquence cardiaque. Lors des séances de VMA extensives et surtout intensives la fréquence cardiaque est proche voire identique à la fréquence cardiaque max (FCMax = 220 – âge pour les hommes et FCMax = 226-âge pour les femmes).
N’oublions pas que le cœur est un muscle. Et comme tout muscle il faut lui autoriser un relâchement musculaire après vos séances spé ou de VMA. D’où l’intérêt de lui faire ce retour au calme afin qu’il puisse retrouver son volume initial. Alors pour ce type de séance il est fortement conseillé de faire un retour au calme de 10’/15’ minimum.
Le retour au calme permet aussi d’enclencher le processus de récupération. Ce processus qui permettra de mieux assimiler votre séance et aussi de préparer la prochaine. On considère que ce temps de 10/15’ permet un bon relâchement musculaire et cardio-vasculaire.
Ce retour au calme ne remplacera pas les étirements qui sont avant tout une phase qui permet un relâchement musculaire et en aucun cas l’élimination des courbatures ou de l’acide lactique, ceci est une idée reçue.
Pour finir, ce retour au calme permet aussi un relâchement du diaphragme muscle moteur de la respiration. Le fait de récupérer 10/15’ permet alors de bien le relâcher est aussi d’éviter ce phénomène « du point de côté » lors de vos futures séances. J’encourage aussi lors des grosses séances de VMA à faire un retour de quelques minutes sur de la respiration ventrale afin d’obtenir un relâchement complet du diaphragme.
En résumé, le retour au calme fait partie intégrante à toutes vos séances de VMA et spécifiques comme l’échauffement et les gammes. Donc 10/15’ entre 55/60% maxi vous sera forcément bénéfique.

Je pense que maintenant vous ne négligerez plus ce retour au calme… Qu’en pensez-vous?

Et n’hésitez pas à jeter un oeil sur le site de Frédéric Lesoin: http://synaps59.free.fr/

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.