Infos

Aujourd’hui, je vous parle de mes 10 points clés de l’entraînement…

  1. Savoir d’où on part
    Savoir d’où on part est primordial et doit être évalué avec un test. Un test VMA permettra de connaître l’état de forme et servira de base pour la suite. De même, quelqu’un qui démarre le sport à 40 ans ne part pas avec les mêmes bases que quelqu’un qui pratique le sport depuis son plus jeune âge.
  2. Savoir où on va
    Il est important de se fixer des objectifs, et surtout des objectifs réalistes. Mais encore une fois, il faut bien évaluer ses objectifs en fonction de l’état de forme du moment et la condition physique générale (cf point 1.)
  3. Savoir comment on y va
    Pour cela, il faut prévoir un plan d’entraînement, et le découper en période générale puis spécifique avec en finalité l’objectif défini.
  4. Prévoir une période de relâchement avant l’objectif
    Quelque soit l’objectif, il est impératif de prévoir quelques jours ou semaines de relâchement avant l’objectif et en fonction de celui-ci (exemple: 3 jours avant un 10 kms, 7 jours avant un marathon…).
  5. Prévoir une période de regénération après l’objectif
    A l’inverse du point précédent, prévoyez une période de “récupération” après votre objectif. Exemple, on ne repart tout de suite à fond après un 10km… Le corps a besoin de récupérer pour repartir de plus belle.
  6. Le plan doit être établi sur des périodes courtes
    Pourquoi sur des périodes courtes? Simplement parce qu’il peut être ré-adapté en fonction des retours et ré-ajustables (blessures, maladies…). Excepté sur une préparation marathon, moi je pars systématiquement sur des périodes de 4 semaines.
  7. Le plan doit jouer sur une progression régulière
    En effet, la progression dans le plan doit être régulière aussi bien en quantité qu’en qualité. On ne passe pas d’une semaine à l’autre d’un plan de 3 sorties semaines à 5 sorties… Idem pour le kilométrage, on ne passe pas d’une sortie d’1h15 à 2h en une semaine.
  8. Alterner les moments forts et faibles
    Dans le plan, en fonction de l’objectif, il faut prendre en compte que le corps ne peut pas être à fond tout le temps, donc il est important de baisser la pression sur certaines semaines, le fameux 3 pour 1.
  9. Le plan doit être individualisé
    Je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, le plan doit être personnalisé en fonction du point 1.
    Un plan qui fonctionne pour quelqu’un ne fonctionnera pas forcément pour quelqu’un d’autre… Tout comme les plans “génériques” des magasines.
  10. L’environnement
    Dernier point et non des moindres, le plan devra tenir compte de l’environnement de l’athlète, de ses capacités, de son activité socio-professionnelle, de sa famille… afin que chacun y trouve son compte.

2 thoughts on “Les 10 points clés de l’entraînement

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.