Infos

Oui, quel temps tu fais?… ben oui, on est tous déjà passé par là… A la fin d’une course, “alors quel temps tu fais?” Lors d’une discussion au boulot ou chez des amis, “ah tu cours, tu fais quel temps?”…
Je me souviendrai toujours de mon premier jour, alors que je n’avais que 19 ans, dans mon 1er club de triathlon… La première question qui m’a été posée, était “quel temps tu fais sur 25m?, sur 10km?, sur 20km à vélo?”. A l’époque, je savais à peine faire une longueur de piscine de 25m, mais je suis rentré direct dans le vif du sujet.

En effet, n’oublie-t’on pas le principal en course à pied?
Le chrono réalisé a pris une telle importance, qu’on ne jure plus que par lui… Allant même parfois plus loin, “si tu fais moins que ça, la honte…!”
Chacun se fixe des objectifs divers et variés, et si malheureusement on n’atteint pas ceux-ci, même à quelques minutes voire secondes près… l’impression d’échec s’installe.

Et si pour une fois, on ne se fixait aucune limite à notre sortie, sans aucune allure précise… Mettons-nous à l’écoute de nos sensations.

Si vraiment vous ne pouvez pas faire sans, déclenchez votre GPS et cachez-le sous votre manche jusqu’à l’arrivée. Le principe est de s’enlever de toute pression de performance.

Prenez des photos 🙂 Ecoutez de la musique 🙂 Passez par des chemins que vous n’empruntez jamais. Vous aurez même peut-être une belle surprise au moment de consulter vos données sur la montre.

Il est en effet bon de revoir la notion de plaisir… Le plaisir de courir tout simplement! Que l’on fasse un marathon en 3h, en 4h30 ou un 10km en 45′ ou 1h10… Le principal est le même… le plaisir de l’avoir fait! D’avoir couru dans telle ou telle ville, d’avoir vus de beaux batîments, de beaux paysages…

Bref, de temps en temps, forcez-vous à débrancher et à profiter de votre sortie…
Ne vous inquiétez pas, le chrono reviendra vite vous hanter ! 🙂

 

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.