Infos

Retour sur mon test de chaussure Mizuno… Mais cette fois, comparatif entre la Rider 19 et l’Ultima 7…

mizuno1

1. Les nouveautés:

La Chaussure Mizuno Wave Rider 19 propose une empeigne AirMesh disposant du DynamotionFit qui optimise le mouvement. Elle est également mieux ventilée grâce au Mizuno Intercool avec une réduction notable de chaleur et d’humidité.
Le laçage a également été revu et ceux-ci sont enfin adaptés et ne se déserre pas une fois lacés!

La Mizuno Wave Ultima 7 offre un amorti maximal. Le SR Touch apporte un meilleur rebond et le U4icX et U4ic absorbent les chocs sans alourdir la chaussure. Le smoothride diminue les vibrations. Comme sur la Rider, présence d’une empeigne Airmesh avec dynamotionFit et du Mizuno Intercool.

2. Le poids:

La Mizuno Rider 19 est annoncée à 280 grammes tandis que l’Ultima 7 est elle à 290 grammes.
La Rider est moins légère que son modèle précédent, ce qui pour moi est mieux que la Rider 18 qui ne m’avait absolument pas convaincu.

3. L’utilisation:

La Rider 19 est aussi bien utilisable sur entraînements courts et longs ainsi qu’en compétition courte et longue…
L’Ultima 7 est conseillée sur les entraînements plutôt longs et compétitions…

4. L’avis de Je Cours en Nord:

En ce qui me concerne, ces deux chaussures sont complémentaires.

mizuno2
La Rider 19 est présentée comme polyvalente entraînement/compétition et courte/longue distance. C’est là où moi, je mets un bémol car l’amorti étant moindre, je ne la porterai pas sur des longues distances (+ de 21kms…) ainsi que lors d’une longue sortie d’entraînement de plus d’1h30, peut-être est-ce dû à ma morphologie (189cm et 76kg). Pour des gabarits plus légers, pourquoi pas…
Son point faible reste propre à Mizuno, c’est une chaussure bruyante… au contact sur le sol.

mizuno3
L’ultima 7 avec son amorti beaucoup plus présent, mais selon moi qui entraîne fatalement une perte de dynamisme, je la garderai plutôt pour des sorties d’entraînements courtes sans travail de vitesse spécifique élevées ou sorties longues afin de bien être protégé.
Quant à la compétition, je les porterai sur des distances supérieures à 21kms.
Sont point faible principal est son manque de dynamisme malgré un point plutôt léger.

En conclusion, ces deux chaussures sont complémentaires afin d’être bien équipés lors de vos entraînements.
Pour ma part, je garde les Rider 19 pour les séances de fractionnés et les compétions, quant à l’Ultima 7, je la porte lors de ma sortie longue et spécifiques avec un faible travail de vitesse.
Et vous?

 

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.