Infos

Aujourd’hui, je vous parle des chaussures Hoka One One. J’ai choisi le modèle Vanquish 2.

Hoka1

Au premier abord, les Hoka One One surprennent un peu par leur look…
J’ai donc cherché à comprendre la technologie dont voici ce que j’en ai retiré sur le site officiel de Hoka:
“HOKA ONE ONE a mis au point des semelles intermédiaires ultra performante à la géométrie unique avec plus de volume, une densité plus souple et une mousse offrant plus de rebond que les chaussures de running classiques. Procurant un maximum d’amorti, ce type de semelle est conçu pour que tous les coureurs bénéficient d’une foulée stable et dynamique. HOKA ONE ONE a compris dès le départ que le mouvement naturel du pied était extrêmement important pour l’uniformité de la foulée. Nous avons donc intégré une géométrie avec un minimum de drop et un profil de semelle incurvé pour que le rythme de la foulée soit constant.”

En qui concerne le modèle que j’ai, les Vanquish 2, je trouve que le look s’est amélioré comparé à des modèles plus anciens. Les couleurs sont déjà un peu plus moderne.

Voyons maintenant ce que ça donne en chaussant les Hoka One One…
Hoka3

Le premier effet est que c’est un vrai chausson… On y est vraiment très confortablement installé (j’ai l’impression de porter des pantouffles…).
En voyant la chaussure, on s’attend également à ce qu’elle soit lourde mais pas du tout, c’est une vraie sensation de légéreté qui domine.
Point positif également, les lacets sont top. Et surtout, ils ne sont pas trop longs (contrairement à des modèles comme Mizuno) et tiennent bien une fois serré.

Lors de la première sortie, c’est une vraie bonne surprise car les chaussures sont hyper dynamique et biensûr confortable avec un excellent amorti. Le faible drop n’est pas génant non plus. La semelle incurvée favorise le déroulé de la foulée qui me paraît plus naturelle.
Même lorsque je mets du rythme dans ma sortie et accélère en allure spécifique 10kms, les chaussures répondent vraiment bien et on ne sent absolument pas l’épaisse semelle… que j’oublie totalement lors des sorties.

Petit point négatif, mais non des moindres, les Hoka One One chaussent “petits”. Après une sortie d’une heure, mon gros orteil chauffe un peu et frotte pas mal en bout de chaussure. Il me manque une demi pointure…

Voilà donc ce que je peux dire sur ce premier test…
Dans la suite, je parlerai de VMA sur piste avec les Vanquish 2 et pourquoi pas d’une compétition.
J’aimerai également pouvoir tester le nouveau modèle performant et destiné à la compétition la “TRACER”.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.